Sélectionnez une formation ou un Domaine de Compétences et/ou un département





ALTERNANCE - TECHNICIEN BIOTECHNOLOGIES MILIEU MARIN H/F

Certaines informations relatives à cette offre de contrat sont réservées aux candidats admissibles à au moins une des formations qui lui sont associées. Si vous possédez déjà un compte candidat AFi24, identifiez-vous maintenant, sinon, créez votre compte Candidat.
Secteur géographique
Bretagne 
Date de début de contrat souhaitée
Mardi 01 septembre 2020
Descriptif de la mission
Notre Institut a pour mission de contribuer à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. Il est source de connaissance, d'innovation, de données de surveillance et d'expertise pour le monde de la mer, à la fois en matière de politique publique et d'activité socio-économique. Il est la seule structure de ce type en Europe.
Fondé en 1984, c'est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.
L'Institut est structuré en quatre composantes principales :
- une composante scientifique et technologique organisée en quatre départements ;
- l'appui à la recherche organisé en cinq directions fonctionnelles (ressources humaines, affaires juridiques et financières, innovation, communication, affaires internationales et européennes) et en une agence comptable ;
- une composante territoriale organisée en cinq centres (Bretagne, Méditerranée, Mer Manche du Nord, Atlantique, Pacifique) ;
- la direction de la flotte océanographique française en charge de cette très grande infrastructure de recherche.
Aujourd'hui, l'Institut compte environ 1 500 collaborateurs.

Description de l'offre:

Le laboratoire Détection, Capteurs et Mesures (DCM) est chargé de conduire des actions de recherche nécessaires pour le développement de nouvelles technologies (capteurs chimiques, biocapteurs, capteurs optiques, ...) en relation avec les actions de l'ensemble des Départements internes et de sociétés extérieures suivant les cas.
Le laboratoire cherche à améliorer la compréhension des phénomènes aux interfaces matériaux/milieu marin, à développer de nouvelles méthodes d'inhibition des biofilms et des salissures marines, à étudier des systèmes de mesure des environnements marins et sous-marins et s'intéresse aux nouvelles techniques d'analyses chimiques et physiques transposables en mer.
Le contrat d'apprentissage sera réalisé au sein de l'Unité Recherches et Développements Technologiques, sous la responsabilité du chef du Laboratoire Détection, Capteurs et Mesures.
Le poste proposé se rattache aux projets liés aux nouvelles techniques d'analyses des microalgues développées au sein du laboratoire.

Rattaché(e) directement au responsable du laboratoire DCM au sein de l'Unité Recherches et Développements Technologiques RDT, l'apprenti(e) participera au développement de techniques de tri cellulaire par diélectrophorèse.

Missions principales

Dans le cadre de projets pluridisciplinaires, le LDCM s'intéresse au développement d'une technique de tri d'objets microscopiques marins grâce à des champs électriques (diélectrophorèse). Les premiers résultats obtenus ont montré qu'il est possible de trier des particules inertes comme des billes de polystyrène en fonctions de leur taille, mais aussi des cellules comme des microalgues (par exemple des dinoflagellés) uniquement sur le critère de forme. Ce contrat d'apprentissage se propose d'étudier comment cette technique permettrait de trier les cellules de phytoplancton, c'est-à-dire de séparer (i) des dinoflagellés, des diatomées et des cyanobactéries et (ii) deux espèces d'algue appartenant au même genre, par exemple Pseudo-nitzschia.

L'apprenti(e) recruté(e) participera au développement de systèmes de fractionnement d'échantillons et d'identification du nanoplancton (2-20µm) par la technique de d'électrophorèse. Il/Elle réalisera l'identification des cellules à l'issu du tri/du fractionnement grâce à des observations au microscope (taxonomie classique), des méthodes de biologie moléculaire (PCR) et par cytométrie.

Activités principales

- Participer aux activités de recherches sur la mise au point du tri cellulaire par la technique de d'électrophorèse
- Participer aux activités de recherches sur les méthodes de filtration/concentration haut débit utilisant la diélectrophorèse
- Gérer le matériel biologique (culture de phytoplancton)
- Rédaction de documents techniques
- Participer à la gestion fonctionnelle du laboratoire DCM (hygiène et sécurité, maintien et suivi des équipements, gestion des commandes …)

***ATTENTION, POUR CETTE OFFRE, VOUS DEVEZ IMPÉRATIVEMENT POSTULER SUR LE LIEN QUI VOUS SERA ENVOYÉ***


Formation(s) associée(s)
Compétences requises
Etudiant(e) Bac+2/3 formé(e) aux techniques usuelles de biologie (IUT, BTS et licence professionnelle)
Goût pour l'instrumentation et la R&D.
Rigueur, méthode et sens de la qualité.
Capacité à être autonome et polyvalente
Aptitude au travail en équipe
Qualités d'écoute et de communication
Nécessité d'un véhicule
Oui